20.3.17

Comme à la belle époque !

Amazing arsehole (cf Stan) !!!! Du haut de ses 35 ans, notre Rodgeur national a donc conquis son 90ème titre sur le circuit à Indian Wells. Oui, son 90ème titre et son 25ème Masters 1000 et, le plus incroyable dans tout ça, c'est que ce sacre n'a semblé être qu'une formalité, telle une lettre à la poste, un shot de Jäger au bout d’un bar, un match sur Tinder ou une tape sur le cul d’une serveuse. Putain la facilité du Maître, incroyable !

Comme à la belle époque, le Bâlois a remporté ce tournoi sans perdre le moindre set, en jouant sur une jambe (ou presque) et en ayant passé... 5 petites heures sur le court. La finale a d'ailleurs étrangement ressemblé aux finales d'il y a dix ans lorsqu'il martyrisait les pauvres Hewitt, Roddick ou autre Agassi et qu'on ne doutait pas une seconde de l'issue de ces rencontres : face à Stanimal, l'homme aux 18 Majeurs n'a eu qu'à accélérer un poil en fin de set pour conclure à chaque fois à sa première occasion. Easy, facile, tranquille... 

Je ne reproche bien évidemment rien à Stan, mais j’ai quand même pas trop compris les larmes du gamin, lui qui n'a jamais été dans son match et qui n'a pas vraiment de regrets à avoir dans ce derby. A part le challenge qu’il oublie de réclamer en fin de premier set ! J’étais franc fou pour lui, comme s’il avait voulu faire le Vaudois de base. Bref, pas grand-chose à dire sur cette finale moyenne, mis à part que les juges de ligne étaient complètement à la rue, que le réalisateur nous a offert exclusivement, mais alors exclusivement des plans de merde, que le soleil semblait gêner autant les spectateurs que les joueurs, et qu'au final l'ambiance fut complètement absente dans ce stade rempli aux trois quarts par des indigènes venus pour manger une glace en tongs et en shorts... 

Des bons Ricains comme on les aime, nourris à la junk food et aux boissons trop sucrées, élevés à la viande aux hormones et sapés comme des clients d’un hôtel all inclusive. Même le vieux pote d’Ernesto, j’ai nommé Larry Ellison, était déguisé en Américain moyen dans sa tribune. Bref, hormis deux-trois bimbos retapées sur le comptoir de quelques vieux chirurgiens esthétiques de la côte ouest, ça sentait bon l’Amérique profonde, autant intéressée au tennis que je le suis au baseball. Sur place c’était peut-être autre chose, mais derrière ma télé avec les commentaires de la RTS en cabine, ça ne donnait que peu de rêve, pour ne pas dire aucun...

Tant pis pour les émotions et le spectacle, on gardera de cette dizaine californienne que le Maître a réalisé le doublé Open d'Australie – Indian Wells pour la première fois depuis 2006 (!), qu'il remonte à la 6ème place mondiale, qu'il creuse l'écart à la Race, qu'il devient le plus vieux vainqueur d'un Masters 1000 et qu'il paraît incroyablement affûté. Autant dire que sans Djokobite et Murray, partis soigner leur coude et leur dépression en Europe, le tournoi de Miami nous offre des perspectives alléchantes, avec un Stan qui aura l'honneur d'être tête de série numéro 1, énorme gamin !

D'aucuns s'enflamment même de voir le Maître de retour sur le trône en fin d'année, je leur répondrai de se calmer la moindre et d'attendre la saison sur terre battue. Si Federer est capable de traverser cette période de deux mois avec quelques bons résultats, alors là oui, on pourra se mettre à rêver au plus grand come-back de l'histoire, tous sports confondus ! D'ici là, puisse ce conte de fée se prolonger à Miami avec, on l'espère, deux Suisses de nouveau au taquet, on y croit !

8 Comments:

At 20 mars, 2017 21:40, Blogger labuan said...

Merci Marc pour ce bon post, même si, comme d'autres, je trouve dommage que tu sois devenu aussi sage! Où sont tes tirades enflammées, tes anecdotes de poivrot et de macho ou ce ton si politiquement incorrect? Je crois bien qu'à l'image du Maestro tu devrais tout mettre sur la table afin de revenir plus frais et avec une gnaque de mort de fin. Merde Marc, on parle quand même d'une époque dorée, que dis-je d'une époque de platine incrustée de diamants, des plus belles pierres précieuses, avec des sacs de truffes d'Alba, des tonneaux de Cheval Blanc. Désolé je m'égare, les héros helvétiques qui ont glané la trentaine de GC ces 20 dernières années sont sur la fin de leur carrière! Alors Marc, merci d'avance de tout entreprendre pour nous surprendre, nous éblouir, nous faire rêver. Bref, prends exemple sur notre Dieu.

Pour la suite de la saison, ne faudrait-il pas que le Maestro zappe plus ou moins la saison sur terre? En effet, le Maître du jeu ne peut sans doute plus tout faire et son objectif semble être d'assurer à Stuttgart et à Halle pour triompher à Wimbledon. De toutes façons, je suis convaincu encore plus qu'avant après son tonitruant retour à la compétition, que Rodger prendra les bonnes décisions pour être dans les meilleures dispositions mi-juillet prochain.

 
At 21 mars, 2017 09:32, Anonymous Anonyme said...

non mais sérieux c'est quoi ce début d'article à chipoter sur le nonante ?? Je sais que Genève est envahie de frontaliers mais on s'est quand même pas mis à parler comme eux =(.

 
At 21 mars, 2017 11:02, Blogger Patrick de Montmollin said...

De loin le post qui me déplaît le plus depuis que je lis ce blog :
- Zero empathie pour Stan.
- Tape sur le cul de la serveuse... Dommage.
Sinon c'est vraiment incroyable effectivement l'apparente facilité avec laquelle il dégomme tout et PAR PITIÉ PAS DE QUATRE VINGT DIX ON EST PAS EN FRANCE !!!!!
Chez nous c'est septante, huitante et nonante.
Comme le haut-de-forme pouvoir traiter Roger de trou de balle c'est excellent et j'aurais fait de même 😂😂😂
Ce qui m'a énormément plu aussi c'est la troisième victoire d'affilée sur Nadal.

 
At 21 mars, 2017 11:03, Blogger Patrick de Montmollin said...

"haut de forme" à remplacer par "fait de" bien sûr....

 
At 21 mars, 2017 11:50, Blogger le vrai faux blog de Marc Rosset said...

Le passage sur le "nonante" a été enlevé. Désolé pour cette erreur, c'est bien la preuve que ce blog est écrit par deux Vaudois...

A bientôt pour de nouvelles aventures !

 
At 21 mars, 2017 16:33, Anonymous Anonyme said...

Ah le passage sur les ricains, tu m'as tué Marc !!

Bon courage, ce début de saison est vraiment très kiffant.

 
At 21 mars, 2017 21:43, Blogger Patrick de Montmollin said...

Ah ben voilà 😂😂😂😂😂
Merci 😆

 
At 21 mars, 2017 21:45, Blogger Patrick de Montmollin said...

Ah oui j'ai relu, le début est super maintenant !!!
Trou du cul, trop bon 😂😂😂😂

 

Enregistrer un commentaire

<< Home