20.11.17

Le jour de gloire de Baby Federer

Oui, ce dimanche 19 novembre 2017 restera comme LE jour de gloire de Grigor Dimitrov. A égalité peut-être avec celui où il a mis Maria Sharapova pour la première fois dans son lit... Le Bulgare remporte ce tournoi des maîtres – et non plus du Maître... – après une série de cinq matches et cinq victoires contre des seconds couteaux. C'est d'ailleurs le premier joueur de l'histoire du tennis à gagner le Masters en n'ayant pas affronté un seul vainqueur de Grand Chelem (!) et en ayant battu uniquement un seul membre du top 4 mondial (et encore, il s'agissait du sketch Thiem, le Monfils autrichien...). 

S'il n'a pas forcément ébloui l'assistance par des coups venus de nulle part, celui qu'on surnomme Baby Federer a surtout gagné ses matches au physique. Comme samedi contre le surprenant Jack Sock et dimanche contre le tout aussi surprenant Goffin. Je ne suis pas super enthousiaste dans ce post mais je te rassure, j'ai quand même eu beaucoup de plaisir à suivre cette finale inédite et, même si l'élimination du Rodg m'a pourri mon week-end, je suis très heureux pour ce joueur talentueux et ô combien sympa qui, je l'espère, va mettre des bâtons dans les roues aux Nadal, Djokovic et autre Murray.

C'est un fabuleux triomphe pour Dimitrov même s'il faut reconnaître que c'est bien Goffin, ce petit Belge aux allures de contrôleur de bus, qui a pris le plus de risques et animé la rencontre. Le tombeur de Rodgeur aurait mérité de gagner le premier set mais il aura beaucoup trop vendangé pour finalement offrir cette manche initiale – certainement décisive – au copain de Nicole Scherzinger (comme quoi, son palmarès tennistique commence gentiment à rivaliser avec son tableau de chasse féminin...). Un Grigor Dimitrov solide à défaut d'être brillant, et surtout extrêmement nerveux tout au long de la partie. Bref, autant dire qu'entre ce Goffin maladroit et ce Dimitrov tendu comme un string, un Roger Federer dans un jour "normal" aurait réglé l'affaire en deux sets.

Mais voilà, à notre plus grand regret et à celui de la O2 Arena, le Suisse a mordu la poussière contre le Belge aux muscles aussi développés qu'une pomme allumette. Ok, le finaliste de la Coupe Davis a sorti un match incroyable et un tennis de malade, mais l'homme aux 19 Majeurs ne devait jamais perdre une telle rencontre. Fatigue, déconcentration, mal au dos ou autre : on ne sait pas trop ce qui est arrivé au Bâlois ce samedi. Cela n'enlève rien au magnifique bilan de son année 2017, mais il restera quand même un petit goût d'inachevé en bouche, surtout quand on voit l'opposition en face... Allez, j'arrête de râler et profite de ce post pour remercier une énième fois le Maître pour toutes ces grandes émotions. Bonnes vacances et à l'année prochaine au taquet, cher Rodg !

Bref, l'apothéose rêvée n'a pas eu lieu, on est clairement resté sur notre faim mais il convient tout de même de féliciter Dimitrov pour cette consécration. A 26 ans, le sosie de James Deen a enfin franchi un palier cette saison en raflant son premier Masters 1000 à Cincinnati et ce tournoi des maîtres. A lui désormais de confirmer en Grand Chelem, là où il a souvent déçu, et de prouver que sa place de numéro 3 mondial n'est pas une imposture. Quoi qu'il en soit, cette saison 2018 promet des étincelles : entre le retour des Djokovic, Murray, Wawrinka, Raonic et Nishikori, la confirmation attendue des Dimitrov, Zverev, Goffin et autre Del Potro, et bien sûr la présence des monstres Federer et Nadal, il y aura de quoi se régaler, on s'en réjouit !

16 Comments:

At 20 novembre, 2017 21:41, Anonymous Anonyme said...

complètement d'accord avec le contenu de cet article ... content de voir enfin dimitrov qagner quelque chose, et goffin confirmer aussi tout le bien que l'on pense de lui depuis longtemps ... d'ailleurs le Maitre à toujours dit qu'il appréciait beaucoup ce joueur " au physique de contrôleur de bus "! :) content aussi de ne pas voir la gueule de djokobite gagner une énième fois ce tournoi, mais quelle déception par ailleurs malgré tout, que Roger n'ai pas su conclure cette superbe année par une victoire ... trop nerveux et trop fatigué depuis le début du tournoi, aura t'il encore l'occaz de briller à londres ? 37 balais en 2018, merde ! la magie n'opèrera plus des années encore, il faudra bien s'y faire ... et le pharmacien qui a 1000 points d'avance pour débuter l'année prochaine ... allez, croisons les doigts, Dimitrov sait qu'il peut mettre Nadal au tapis, et Goffin qui ne cesse de progresser depuis trois - quatre ans aiderons Roger à dégager des tableaux des grands tournois les autres parasites du "big four " au charisme d'une endive a l'eau un soir de novembre , et à retrouver, ne serait-ce que quelques semaines , le trône de numéro un avant de finir par prendre une retraite méritée et inéluctable ...

 
At 20 novembre, 2017 22:32, Anonymous TENNIS FAN said...

Ouaip ouaip!

Je n'ai rien contre Dimitrov (bien au contraire), mais hier j'aurais eu encore plus de plaisir à voir Goffin l'emporter: comme tu l'as dit, c'est le belge qui a plus tenté, pris les risques, dicté le jeu. Mais au final, il n'a hélas pas su passer l'épaule.
Pis surtout, je pense que Dimitrov, avec son jeu flamboyant, ses coups percutants et son talent, est plus à même de décrocher un jour un titre du Grand-Chelem que Goffin. C'est quand même dingue ces belges: avec les frère Rochus, Darcis et Goffin, ils sont tous pétris de talent, mais leur taille de lilliputiens va (ou a déjà) indéniablement limiter leur carrière.

 
At 21 novembre, 2017 16:14, Anonymous Anonyme said...

Bon on est certes tous déçu pour Roger. Vivement 2018 et peut-être un vingtième!
D'accord avec l'article, 2 petits détails cependant, Dimi, quoique j'apprécie son jeu et son revers à une main, mais "sosie de James Dean", alors là non, non, et trois fois non! Tout au plus sosie de Christian Grey et encore...
Et pour Coffin, il manquait pas grand chose, je pense qu'il peut faire de belles choses à l'avenir. Et puis 1m80 c'est pas si petit que ça quand même! :-)

 
At 21 novembre, 2017 16:15, Anonymous Anonyme said...

Goffin sorry ;-)

 
At 21 novembre, 2017 17:40, Anonymous Les auteurs du vrai-faux blog de Marc Rosset said...

@ Anonyme de 16h14 :

James DEEN et non DEAN... C'est aussi un acteur et une sorte de légende, mais dans un autre domaine, tu iras vérifier ;-)

 
At 21 novembre, 2017 22:14, Blogger julie said...

Goffin a les jambes de Tintin. Il court la planète tennis à la recherche de solutions, comme Tintin reporter à la recherche de réponses à ses investigations. Tous les deux suent de grosses gouttes. Pour tous les deux, les personnes qui les entourent ne sont pas souvent d’un grand secours. Des personnes un peu en manque d’envergure. On sent qu’il n’y a pas de très gros moyens en arrière fond, mais par contre, il y a un souci de bien faire les choses qui exaspère souvent les adversaires de l’un et l’autre. Comme Tintin quand il arrive dans un pays, David n’est pas le plus souvent atttendu dans les tournoi qu’il fréquente, sauf au Japon, peut-être. Ils n’ont rien de charismatique et doivent donc ferrailller sec pour arriver à boucler soit leur enquête, soit leur match. Et,pour cela, tous les deux ont développé un amour du beau jeu ou du bon reportage. Et ça les lecteurs ou spectateurs le ressentent. Et, c’est pour cela qu’on les aime. Federer ne s’y est pas trompé quand il a constaté lors d’une invitation à s’entrainer avec lui de la forte concentration de David, et surtout, de la durée de la concentration. Ce qui manque maintenant à David, c’est d’oser comme Stan Wawrinka et Federer l’ont fait, c’est de s’entourer d’un joueur d’experience qui lui apprendrait à réussir les grands rendez-vous. Comme Tintin l’a fait en s’entourant de Chang dans Le Lotus bleu pour réussir à démanteler le trafic d.opium.























 
At 21 novembre, 2017 23:55, Blogger Thierry Fangio said...

Les comparaisons avec Tintin, c'est bien beau Miss Julie mais notre Comanche international et notre Maître universel n'en ont que foutre d'ordinaire, en dehors de cette semaine parodique de tennis.

Bon, dernière ligne droite de la saison avec la finale de la Davis. Normalement, Goffin va déclarer forfait jeudi ou mieux vendredi avant le coup d'envoi des matchs, pour vérifier la chatte de Noah en 2017. Évidemment, pour le spectacle, on ne l'espère pas. Car on voudrait voir aussi ce que le Kinder Bueno va prétexter après sa sortie de route pitoyable au même endroit contre Stanimal il y a trois ans.

Dernier weekend indécis sinon. Les français sont favoris mais tout peut arriver. Cela dépendra en très grande partie du niveau de Goffin. Il doit faire ses deux simples à minima pour espérer que son pays remporte le saladier. Cela ne sera pas évident...

 
At 23 novembre, 2017 14:30, Blogger Thierry Fangio said...

Herbert et Gasquet pris contre toute attente à la place de Mahut et Benneteau, une conférence de presse avec des gueules d'enterrement qui cache une grosse prise de tête interne, comme si le fantôme de Lille il y a trois ans ici-même contre les Suisses n'était pas effacé. Putain si la France perd encore une finale de Davis ce week-end, qu'est ce que ça va être...

 
At 24 novembre, 2017 15:50, Anonymous Anonyme said...

ça va être la fêêêête Thierry !

 
At 25 novembre, 2017 14:10, Anonymous Anonyme said...

Moi, même si je suis pour les belges, jvois mal comment les français pourraient perdre

 
At 26 novembre, 2017 19:40, Anonymous Anonyme said...

La France l'a fait enfin putain ! Mais à l'arrache quand même grâce à son réservoir. Goffin, cela sera l'homme à suivre en 2018. Il a pris une autre dimension en cette fin 2017. Marc vas-tu pouvoir écrire un article à la gloire de Noah?

 
At 26 novembre, 2017 20:17, Anonymous LaBalleEnragée said...

Bravo à l'équipe de Belgique!
Pas bravo à l'équipe de France!

Disputer la Coupe Davis chaque année n'a aucun intérêt.
Mais on le sait, la logique de l'argent est plus forte que celle du sport! Cette année, plus que jamais, le spectacle a été particulièrement affligeant! Les joueurs français qui pour changer, ont réalisé une saison médiocre( Losers,vous avez dit losers?)viennent de gagner la seule grande compétition qu'ils peuvent remporter.J'ai dit Grande? Haha!
Pardon, il m'arrive de dire des inepties... Quel incroyable parcours l'équipe de France a-t-elle donc parcouru pour gagner cette "grande" compétition?
Elle a battu le Japon sans Nishikori, la Grande-Bretagne sans Murray, la Serbie sans Djokovic et enfin la Belgique à domicile sans battre une seule fois Goffin!À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...Merci donc à tous les cadors d'être à l'infirmerie! La Belgique, qui a eu un parcours beaucoup plus ardu aurait mérité de gagner cette Coupe Davis pour la première fois de son histoire.
Et devinez qui va en récolter toute la gloire?Mais cet arriviste de Noah( de coco mais surtout avec un gros melon) bien sûr!N'en doutons pas,les merdias ainsi que l'équipe de France ne manqueront pas de mettre en avant celui qui a réussi là où Clément a échoué!
Heureusement, les mauvaises blagues ont une fin... Place maintenant au vrai spectacle, celui de l'arène des GC, du Masters...
Espérons que 2018 nous réserve de vraies et belles surprises!

 
At 27 novembre, 2017 17:10, Blogger Unknown said...

Les vrais losers sont ceux qui ne sont pas capable de convaincre leurs meilleurs joueurs de régulièrement défendre les couleurs de leus pays à la Coupe Davis.

Les vrais losers sont ceux qui ont oublié ce que le mot "équipe" veut dire, et qui s'engoncent dans un individualisme feutré qui se satisfait des performances exceptionnelles d'un ou deux joueurs hors norme, certes, mais qui ne se sentent pas suffisamment (mettre ici la nationalité du pays de losers) afin de représenter leur pays .

Les vrais losers sont ceux qui chouinent de voir d'autres gagner à la place de leurs champions "bien meilleurs". Mais est-ce bien "leurs" champions, si ces derniers refusent de jouer la Coupe Davis pour leur pays ?

D'un vrai winner


Amicalement.

 
At 05 juin, 2018 08:25, Blogger Pansys Silvaz said...

qzz0605
fingerlings monkey
true religion jeans
canada goose outlet
air max 90
calvin klein jeans
kobe 9
isabel marant shoes
tory burch outlet
michael kors outlet
adidas nmd

 
At 28 juin, 2018 03:52, Blogger Stjsrty Xtjsrty said...

zzzzz2018.6.28
kate spade outlet online
adidas football soldes
kate spade outlet
coach outlet online
pandora charms
off white outlet
pandora charms outlet
jimmy choo shoes
pandora charms
christian louboutin shoes

 
At 03 juillet, 2018 04:08, Blogger AB78 said...

qzz0703
mulberry bags
cheap jordans
polo ralph lauren
true religion jeans
five fingers shoes
mcm outlet
jeep shoes
ugg outlet
golden goose sneakers
canada goose outlet

 

Enregistrer un commentaire

<< Home