12.7.21

20 – 20 – 20

Ce qui devait arriver est arrivé, et même un peu plus vite que prévu. Novak Djokovic – ou Djokoboss – a donc égalé ses deux meilleurs ennemis Roger Federer et Rafael Nadal dans leur course effrénée aux titres du Grand Chelem. Il y a désormais trois géants sur le toit du tennis mondial, trois monstres sacrés qui, chacun à leur manière et avec leur classe respective, marqueront l’histoire de la petite balle jaune à tout jamais. Toutefois, soyons honnêtes, de ces trois-là, on retrouve aujourd’hui un cannibale serbe prêt à tout dévorer sur son passage, un végétarien espagnol qui se contente de brouter de la terre battue (et encore) ainsi qu’un ancien boulimique helvétique devenu depuis trois ans complètement anorexique.

En vingt Majeurs comme en mille, inutile de dire que l’actuel numéro 1 mondial et patron incontesté du circuit ne va pas s’arrêter là, tandis que ses deux rivaux semblent soit dépassé, soit cramé (soit les deux…). Après son coup d’éclat à Paris, où il a quand même été grandement chahuté en huitième, demi et finale, le coton-tige s’est promené sur le gazon du All England Club. Le sosie de Joe Dalton a égaré deux petits sets, l’un au premier tour et l’autre en finale surtout par manque de concentration mais n’a jamais, mais alors jamais tremblé. Sa finale contre Matteo Berrettini ? Un modèle de gestion et de science du jeu, où le protégé de Goran Ivanisevic n’a eu qu’à élever son niveau lors des moments clés pour facilement prendre le dessus contre ce finaliste «par défaut». Loin de moi l’envie de railler l’Italien, mais force est de constater quil donne autant de rêve que les trois derniers tireurs de pénalty de l’Angleterre.

Qu’ajouter d’autre sur ce sacre aussi peu surprenant qu’une défaite des Three Lions en finale ? Rien. Comme annoncé dans mon dernier post, le Serbe file tout droit vers un Grand Chelem calendaire et un exploit absolument hors du commun. Quand je vois l’état misérable de la concurrence et le énième burnout de cette pathétique NextGen, symbolisée par un Thiem blessé, un Medvedev fatigué, un Zverev affligeant et un Tsitsipas traumatisé, je me dis que Djokovic possède une énorme marge de manœuvre. Une marge de manœuvre XXL. Genre Rocco Siffredi à un concours de bites organisé par trois Coréens et deux Vietnamiens. Ou Bill Gates à un Trivial Pursuit contre Paul Pogba, Nabilla et Barthélémy Constantin.

J’espère évidemment me tromper, je rêve qu’un jeune aux dents longues me fasse mentir et sorte le match de l’année à Flushing Meadows. Je rêve qu’un Shapovalov, un Sinner ou un Auger-Aliassime pose ses couilles sur le Arthur Ashe Stadium et nous offre l’une des rares émotions de cette triste saison. Mais sincèrement, j’y crois autant qu’à un triomphe de l’Angleterre lors d’un grand tournoi. Oui, j’en remets une couche sur ces Britons que je conchie au plus haut point. Franchement, ces charlots ont joué six de leurs sept matches à domicile, menaient 1-0 après 2 minutes en finale et avaient tout un stade, tout un pays derrière eux, avant de se liquéfier totalement et de présenter la séance de tirs au but la plus désastreuse de l’histoire, juste derrière celle de la Nati en 2006 à Cologne. Les Anglais ont inventé le football, ils ont aussi et surtout inventé la lose. Et ils cultivent remarquablement cette attitude depuis 1966, de génération en génération.

Allez, j’en ai assez dit, j'en ai le ras-le-bol, la coupe est pleine. La semaine s’annonce de nouveau pluvieuse et affreuse, Roger Federer a pris une roue de vélo à Wimbledon (désolé, je n’ai pas la force de revenir sur son parcours) et notre «été» sera désormais égayé par un Tour de France où les Suisses brillent autant que sur les courts de tennis et par des Jeux Olympiques à huis clos. Je me réjouis déjà d’éteindre ma télé.

29 Comments:

At 13 juillet, 2021 07:43, Blogger ABJ said...

S'il n'y a pas de concurrence c'est que Djoko est très fort. Il faut un match parfait pour le vaincre comme celui réussi par Nadal en finale de RG 2020. Pour moi le tournant dans la carrière d'aussi bien Federer que de Djokovic ce sont ces 2 balles de match perdues par Roger lors de l'Us Open 2010 avec notamment ce retour en coup droit à l'aveugle. Depuis un monstre du tennis est né qui est devenu indestructible mentalement. L'histoire a pris alors un autre tournant et les statistiques le prouvent aisément.Le raz de marée serbe a commencé. A moins d'une blessure le record de Federer sera sans doute battu et probablement par ses deux concurrents mais c'est la loi du sport. En 2001 SAMPRAS n aurait jamais pensé que son record de 14 GC sera battu. Mon souhait pour cette fin de saison c'est qu'il y ait de la concurrence et que les joueurs de la next gen se rebiffent pour nous offrir au moins un bon spectacle.

 
At 13 juillet, 2021 11:15, Blogger Unknown said...

En tant que Français, j'imaginais que le blog de Marc ROSSET post-Wimbledon contiendrait quelques commentaires acerbes et drôles sur le parcours de l'Equipe de France de football à l'Euro (sur les pas de danse de Pogba par exemple après le 3eme but). Je constate qu'en 2 semaines l'Equipe d'Angleterre a pris toute la lumière, et que les Bleus ne sont peut-être pas l'équipe nationale la plus détestée par Marc Rosset !

 
At 13 juillet, 2021 16:17, Anonymous Anonyme said...

Shapo n'était pas loin, le score est d'ailleurs en trompe l'oeil et Djoko l'a admis bien volontiers.
Shapo, d'ailleurs, qui semble en progression, c'est plutôt une bonne nouvelle pour le jeu.
Pour battre le Serbinator, faut le prendre soit en force, soit le sortir de sa zone de confort, comme le grand maître Mikhaïl Tal le faisait face à des supercalculateurs froids et chirurgicaux sur l'échiquier.
Le hic, c'est que c'est plus faisable au meilleur des 3 qu'au meilleur des 5.

A 34 ans, jamais un tennisman n'a paru si fort mentalement et physiquement que Djokobite.

Le petit chelem (et quel petit chelem, l'une des configs les plus rares !)est dans la poche et ca sent le calendaire à plein nez, sauf que curieusement, Robocop semble moins intouchable à l'USO que sur Melbourne et ce, depuis quelques éditions.

Une grosse déception : Tsitsipas, incapable de surfer sur sa finale parisienne, victime de son retour de revers sur gazon.
Un gazon qui exige adaptation technique (rebond) et donc, qualité de jambes ad hoc, certains ont donc disparu prématurément ou se sont fait surprendre (Medvedev face à Hurkacz).

Un USO dont on ne sait pas encore, d'un point de vue sanitaire, s'il se jouera en mode Wimby ou en mode JO de Tokyo...

 
At 13 juillet, 2021 16:22, Blogger SuperDjoko said...

Je pensais pas qu'on parlerait de Siffredi dans ce post. Tu vas choquer la Reine.

 
At 13 juillet, 2021 16:23, Blogger SuperDjoko said...

Etonnant, car beaucoup de personnes souhaitent le voir gagner l'US OPEN maintenant qu'il a les 3 autres, même ceux qui ne l'aiment pas plus que cela...

 
At 13 juillet, 2021 16:25, Blogger SuperDjoko said...

N'allume pas ta télé, ça t'évitera de l'éteindre :0)

 
At 13 juillet, 2021 18:24, Blogger SuperDjoko said...

Federer renonce lui aussi aux J.O. Après Nadal, Djokovic n'ira pas non plus. Il y va Daniil ?

 
At 13 juillet, 2021 23:26, Blogger Patrick de Montmollin said...

Triste défaite de Roger Federer...

 
At 14 juillet, 2021 14:45, Anonymous Anonyme said...

Triste défaite en effet, j’ajouterais aussi « préoccupante », au minimum, pour ceux qui s’intéressent à la suite de sa carrière. Officiellement forfait aux JO pour son genou, tout semble indiquer qu’il est plutôt mal en point. Je commence personnellement à craindre que sa fin de carrière se transforme en véritable eau de boudin. Je rejoins un commentateur précédent, il a probablement raté sa sortie à un point près il y a deux ans. Putain, mais quelle gueule ça aurait eu ! Il l’aurait mérité. Terrible rendez-vous manqué.

Au lieu de ça, on se dirige vers une lente agonie pendant que Djokovic coche peu à peu toutes les cases pour être indiscutablement au-dessus en terme de palmarès (pour peu qu’il ne le soit pas déjà).

Voir « échapper » tout ça alors qu’il n’est même pas à la retraite a quelque chose de fou. Il n’aura même pas pu en profiter en quelque sorte.

 
At 14 juillet, 2021 18:17, Blogger SuperDjoko said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

 
At 14 juillet, 2021 20:56, Blogger Big Mac said...

Ben je vous trouve dur avec Roger. Le type fait quand même 8ème à Roland et 1/4 à Wimbledon à 40 ans après plus d'une année d'absence, le tout sur une jambe et demi. Y a pire. Ne pas faire l'erreur de l'enterrer. Si sa santé tient encore un peu, il peut nous réserver un ultime coup d'éclat (à Melbourne où la surface est plus rapide par exemple ou à Wimbledon l'an prochain).

 
At 14 juillet, 2021 22:27, Anonymous Anonyme said...

J'aime toujours autant lire tes posts...
même si là on sent un petit coup de bambou !
Croyons en l'avenir :)
Antoine

 
At 14 juillet, 2021 23:20, Blogger Tartine said...

Serbinator peut bien gagner 25 GC, les références intergalactiques et iconiques du tennis moderne resteront pour moi Borg et Federer. Combien de champions en effet peuvent-ils se targuer d'avoir porté, incarné, fait évoluer avec classe l'esprit de leur sport, au delà de tout palmarès? Pelé, Ali, Jordan, Merckx ... Xhaka peut-être :-)

 
At 14 juillet, 2021 23:38, Anonymous Anonyme said...

Je n’ai pas d’argument pour l’histoire de mérite. J’estime juste qu’un champion de la trempe de Federer aurait mérité dans l’absolu de tirer sa révérence sur une grande victoire à Wimbledon face à Djokovic, plutôt que de s’éteindre à petit feu sans gloire comme ça semble se dessiner (même si 1/8 à RG et 1/4 à Wimbledon sur une jambe et demi à son âge, c’est pas si nase, c’est même plutôt bien en fait, mais je pense qu’il est indéniable qu’il y a tout de même un côté pathétique à sa situation actuellement, et que la majorité de ceux qui l’apprécient ne vivent pas spécialement bien cette période). Mais il n’a pas gagné ce match, et ce n’est évidemment pas dit qu’il aurait arrêté à ce moment-là, mais s’il avait gagné, je suis sûr que ça lui aurait traversé l’esprit, ça aurait été trop beau.

 
At 14 juillet, 2021 23:41, Anonymous Anonyme said...

Et plus concrètement sur cette finale 2019 de Wimbledon, je pense qu’il n’est pas inouï de dire que Federer aurait tout autant mérité de gagner ce match que Djokovic… voire même davantage. Soutenir le contraire me semble malhonnête.

 
At 15 juillet, 2021 14:33, Anonymous Anonyme said...

Oui, je suis d'accord. Mais comme l'a si bien dit l'ami Stan: "Ce que je pense, c'est qu'à la fin, c'est pas une question de mérite. Faut le faire, c'est tout." en parlant de gagner un grand chelem.

 
At 19 juillet, 2021 08:32, Anonymous Anonyme said...

Roger qui "s'éteint doucement", Stan aux abonnés absents, Bacsinszky qui dit stop, ce blog qui ne publie plus qu'un article par GC: moi je dis dis ça craint un peu tout ça (:():():).

Mais j'espère un retour aux affaires glorieux de Stan + Rodge!

 
At 19 juillet, 2021 14:29, Anonymous Anonyme said...

Dominic Stricker pourrait être la relève, il n'est pas maladroit le jeune gaucher Suisse !

Concernant Fedex, il y a un problème coté coup droit en bout de course.
Il y va, certes, mais a du mal à revenir.
Le tout est de savoir si le freinage est douloureux ou seulement difficile, c'est la différence entre une douleur persistante et un déficit de confiance/renforcement au niveau du musculaire de la jambe droite.
Mais sur les contre-pieds, Fed n'y est plus coté coup droit et cela risque d'être encore plus criant sur de l'abrasif sur dur, si les choses restent en l'état.

NY 2021 sera le tournoi du siècle, soit Popeye stoppe Djokobite, soit un autre, soit Djoko met KO tout le monde avec le calendaire synonyme de 21, alors qu'il est déjà le number one aux points dans le qualitatif (palmarès le plus complet des trois).

Le Serbinator annonce jouer les JO, c'est un choix assez couillu et compte tenue du spectre de la contrainte sanitaire synonyme de carcan, preuve qu'il cherche à cocher toutes les cases, quitte à prendre un risque avant l'USO.

A suivre...

 
At 21 juillet, 2021 11:36, Blogger Patrick de Montmollin said...

Moi je vois Djokovic faire le grand chelem doré.
Il a déjà tous les Masters 1000, y compris les deux du Canada en alternance, la Coupe Davis et deux médailles de bronze aux JO.

 
At 21 juillet, 2021 11:37, Blogger Patrick de Montmollin said...

Et le record du no 1 en fin d'année dès cette année, reste le record de Masters de fin d'année.
Pour les semaines consécutives no 1 et le nbre de demi et de quarts d'affiliée j'y crois pas par contre.

 
At 21 juillet, 2021 22:20, Anonymous Anonyme said...

En effet, les semaines consécutives n1 et les 1/2 et 1/4 d’affilée en GC de Federer semblent intouchables. Pas les records les plus clinquants, mais certainement certains des plus impressionnant de ce sport.

 
At 25 juillet, 2021 17:17, Blogger SuperDjoko said...

S'il gagne le Masters cette année, il égalera Federer.

 
At 25 juillet, 2021 17:18, Anonymous Anonyme said...

Je ne vois pas Djokovic faire médaille d'or et gagner l'US OPEN derrière.

 
At 30 juillet, 2021 12:31, Blogger ABJ said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

 
At 30 juillet, 2021 12:35, Blogger ABJ said...

Djoko ne gagnera pas une médaille d'or olympique. Chaque joueur du Big3 aura finalement eu une sorte de malédiction. Le Masters de Londres pour Nadal, les JO pour Federer et Djokovic. C'est finalement ça le charme du sport que de ne pas pouvoir finalement tout remporter.

 
At 30 juillet, 2021 18:00, Anonymous Fred said...

L'Arrogant qui ne sait pas la fermer a reçu un bon retour de manivelle. Enfin du calme jusqu'à l'USO.

 
At 31 juillet, 2021 16:34, Blogger Tartine said...

1992-2021 :-)) ... vivement l'article doré sur BB

 
At 01 août, 2021 12:57, Blogger SuperDjoko said...

Mais qu'est-ce qu'il a été foutre aux JO ?

 
At 01 août, 2021 13:00, Anonymous Anonyme said...

@Tartine 31.07 16h34 Et Graf-Zverev aussi, pas seulement Marco et BB !

 

Enregistrer un commentaire

<< Home