12.9.16

EMPIRE STAN BUILDING !!!!!

EMPIRE STAN BUILDING, voilà comment il faudrait rebaptiser la plus haute tour de New York !!! Il faudrait non seulement la rebaptiser mais également la repeindre en rouge et blanc, y installer une réplique du Cervin sur le toit et diffuser le cor des Alpes dans les ascenseurs ! Car Stan, pardon, Monsieur Stan Wawrinka, en ce 11 Septembre forcément symbolique, est devenu un monument à Big Apple. Dans ce pays attaché aux super-héros, le Vaudois mérite d'être surnommé Batstan, Ironstan, Spiderstan, King Stan ou encore Stansby le Magnifique !!!
Putain mon pote, je peux te dire que c'est cerné et exténué que j'écris ces quelques lignes, n'ayant pas réussi à trouver le sommeil avant 6 heures du mat, encore complètement excité par ce match d'anthologie durant lequel je me suis bouffé les ongles comme rarement. Encore une fois, Stan nous a totalement bluffé et prouvé qu'il n'était pas fait du même bois que tout le monde. Le Vaudois avait marqué les esprits en remportant ses deux premières finales de Grand Chelem face au numéro 1 mondial du moment, il a encore renforcé son mythe en atomisant la muraille Novak Djokovic avec classe, autorité et panache. 3 sur 3 : mais quel pied les mecs et quel divin cadeau pour les 10 ans de mon blog, merci Papa Stanoël !!!
A l'image de son chef d'oeuvre à Roland Garros en 2015, le bison a joué en patron, dicté le jeu et géré les moments chauds tel un grand champion, tel un extraterrestre. Combien de balles de break sauvées face au joueur qui, faut-il le rappeler, est considéré comme le plus fort dans ce domaine ? Dans la tête, Stanimal a été plus solide que jamais. Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie de notre Rodgeur national, le Vaudois a réussi à faire ce que le Bâlois avait complètement raté l'année dernière au même stade de la compétition : ne rien lâcher sur les balles de break et saisir la moindre occasion sur le service adverse. Je vibre encore en pensant à la fin des deuxième et troisième manches. Tellement fort !
Le quatrième set, de son côté, fut plus un pensum qu'autre chose. La faute à un Novak Djokobite pathétique, truqueur et clairement scandaleux. Ce petit monsieur est au fair-play ce que Rocco Siffredi est au romantisme, ce que Nabilla est à la littérature. Quand on est numéro 1 mondial et qu'on a déjà gagné 12 Majeurs, qu'on joue la finale de l'US Open face à un soi-disant pote, ne peut-on pas se comporter autrement ? Ne peut-on pas montrer un peu de fierté et de dignité dans la défaite ? Comme par hasard, les deux pauses pédicure sont arrivées au moment où Stan lui dansait sur le ventre. Comme par hasard, le Serbe a continué à jouer, à courir, à frapper fort, tout en faisant ses grimaces et en boitant entre les points. Ne va pas me dire que ce n'était pas pour déstabiliser son adversaire... D'ailleurs, que serait-il arrivé si Djokocon avait concrétisé ses balles de break à 3-1 ? Bref, Stan a été très fort face à cette situation ô combien compliquée. N'importe quel autre joueur aurait probablement craqué et perdu le quatrième set - puis le match - face au show grotesque du coton-tige.
Allez, une chose est sûre après ce jour de grâce : Djokonaze nous a de nouveau démontré qu'il était l'antithèse d'un grand champion tandis que Stan renforce encore plus sa légende, sa stature, son aura et sa place dans l'histoire du tennis. Avec trois tournois du Grand Chelem dans son escarcelle sur quatre possible, le numéro 3 mondial peut désormais rêver de Wimbledon et, bien sûr, d'autres grands sacres. Depuis 2014 et son avènement à Melbourne, le natif de St-Barthélémy est tout simplement le joueur le plus titré en Majeur après le sosie de Joe Dalton.
Bref, bravo et merci pour tout mon gamin, tu es le roi de New York, le prince de l'Amérique et, surtout, notre super-héros !! Toute la Suisse, y compris Rodgeur, te remercie et te vénère. Tous les amoureux du tennis, du beau et vrai tennis (pas celui de Djoko donc), aussi. The world is yours, Stan The Man.  

21 Comments:

At 12 septembre, 2016 14:53, Blogger Gaëtan Besnier said...

Article très intéressant, mais analyse plutôt superficielle.
C'est peut-être un procès d'intention de ma part, mais vous me paraissez vous éloigner parfois du souci d'objectivité, tant affleure çà et là, involontairement sans doute, ce que l'on pourrait presque appeler une "préférence" pour Wavrinka.

 
At 12 septembre, 2016 15:04, Blogger Patrick de Montmollin said...

Toi tu m'éclates :-D

 
At 12 septembre, 2016 15:06, Blogger Patrick de Montmollin said...

Hihi, j'adore le début !
Je suis tiraillé pour la fin de saison entre l'envie qu'Ironstan poursuive sur sa lancée et que Murray prenne la place de no 1....

 
At 12 septembre, 2016 15:06, Blogger Patrick de Montmollin said...

Hihi, j'adore le début !
Je suis tiraillé pour la fin de saison entre l'envie qu'Ironstan poursuive sur sa lancée et que Murray prenne la place de no 1....

 
At 12 septembre, 2016 15:55, Anonymous Pierre said...

Merci, merci, merci mille fois à Stan de continuer à nous faire rêver avec son jeu offensif et son revers dont chaque frappe est une oeuvre d'art au potentiel destructeur incroyable. Et surtout, merci à Stan d'être un vainqueur aussi humble et sympathique, qui nous change de l'affreux comédien des courts dont il semble être le seul à avoir trouvé un moyen de fissurer la cuirasse !!

 
At 12 septembre, 2016 16:04, Blogger Thierry Fangio said...

Djokovic, 10 ans de circuit, 10 ans d'embrouille. Lui et Nadal ont tellement gagné qu'ils pourraient allégrement s'en passer. Mais quand truquer est maladif, même contre un soit disant copain, il n'y a pas de problème. Quand on pense que Rodgeur n'a jamais appelé un kiné lors de ses 28 finales Majeures. Et que dire de son attitude envers son box tout ce dimanche soir. A insulter copieusement Boris. Ce dernier ne lui ramène plus assez de prostituées le soir depuis que Nole a mis en quarantaine sa femme Jelena ? Ajouté à ça le bras et le poignet qui partent en sucette, ça ne serait pas désagréable que voir la domination du coton tige brusquement s'arrêter ! Voir ce numéro un sans classe rester à 12 GC, loin encore des 17 GC de Federer, me conviendrait aussi.

 
At 12 septembre, 2016 16:08, Anonymous Larissa said...

Il y a eu beaucoup de moments forts et il faut préciser aussi que Stan ne s'est pas contenté de gagner le tournoi. Il a aussi gagné le point dantesque de la finale à la fin de la première manche. Et puis voir un Stan ému au moment de brandir la coupe c'est juste beau.

 
At 12 septembre, 2016 21:38, Blogger Kanye Cyrus said...

Très bonne et fine analyse du comportement de Djokobite. Peu de fans de tennis - même parmi ceux qui suivent le tennis depuis de nombreuses années - arrivent à voir sous le masque du robot et à discerner son comportement des plus exécrables. Djokobite est certes bon techniquement, mais si plus de joueurs arrivaient à enfoncer le clou lorsqu'il joue la comédie et faisaient preuve du même mental que Bison Stan, il ne serait jamais à 12 Grands Chelems aujourd'hui. J'en suis convaincu. Et oui, cela inclut le Rodgeur des dernières années. Bravo à Stan en tout cas. Quel champion! J'ai pour sur réveillé mes voisins en gueulant devant ma télé hier!

 
At 13 septembre, 2016 15:38, Blogger G Thrl said...

Haha suffisait de voir le bon gars Stan faire un beau parcours
(mais qu'est ce que je dis ? UN PARCOURS ENORME PUTAIN !!) pour que Marc se remette à nous sortir des articles :D

 
At 13 septembre, 2016 20:33, Anonymous Anonyme said...

Et moi qui pensais que seuls les français étaient chauvins, de mauvaise fois, fair play mais hautains,
condescendants uniquementdans la victoire, et de mauvaise foi dans la défaite. Et bien j'ai tout faux ! J'ai toujours espoir en mes contemporains et constate
malheureusement que dès qu'il s'agit de sport, neurones et raison pour peu q'il y en ait eu sont aux abonnés absents.
Donc vive, la beaufitude, la vulgarité, les analyses bas du front qui nous démontrent que leurs auteurs considérant leurs
ascendances généalogiques, vivaient encore dans les arbres en mangeant des bananes il n'y a pas si longtemps.

Ne changez rien !

 
At 14 septembre, 2016 15:18, Blogger Gaufrette3000 said...

Cher "Anonyme", ça te dérangerait d'avoir le cran de nous indiquer ton cher nom? Pauvre commentaire d'un pauvre type.

 
At 14 septembre, 2016 16:33, Blogger gagfish said...

Merci Marc pour ce post, c'est vrai que pour un anniversaire de ce blog, une victoire d'un Suisse et plus est un "gamin" qui éclos sur le tard, car trop longtemps dans l'ombre du maître, est un sacré cadeau... Stanminator est revenu plus fort, plus dur au mal, plus solide (acceptant que ses prises de risque puissent, foirer; et la confiance aidant, réussissent sans que cela soit de la chance) et ce, depuis qu'il est avec Ice-Norman.
Maintenant pour réaliser une telle performance, il faut un grand adversaire. Que l'on aime ou non Djoko-truite (ben, voui il a récupéré maintenant quelques mimiques à la Becker-Carpe quand il jouait, je suis le seul à l'avoir remarqué...?) ce fut quand même un très bon match et les quelques "incidents" durant cette rencontre n'ont pas déstabilisés le GAMIN.
T'imagines Marc, le môme il est dans le top FOUR, t'y aurais crus, même il y a 5 ans ? Allez franchement ! Moi pas vraiment, j'imaginais plutôt une carrière à la Jakob ou la tienne, tiens (avec toute mon admiration pour vos parcours)!
Bref il est dans la légende. Deux helvètes dans la même légende en moins de dix ans, ben on va pouvoir se la péter un peu et ce, d'ici leur retraite respective (le plus tard possible !).
Go les légendaires.

 
At 15 septembre, 2016 14:21, Anonymous Jeff said...

Incroyable STAN THE MAN !!! Quelle niaque, quelle force mentale !!! Ce mec est un mutant dans les finales de GC.
Toutefois, ce match se joue peut-être à un ou deux points... il aurait suffi que Djoko fasse le break à la fin du deuxième set (puis le gagne) et il aurait probablement déroulé au troisième...
En gros, un match qui a heureusement tourné dans le sens de Stan, comme la finale de 2015 avait tourné complètement dans le sens de Djoko contre un RF méconnaissable dans le moneytime.
Merci pour ce post Marc, joyeux anniversaire à ce merveilleux blog et puisse Djoko rester le plus longtemps possible à 12... même pour toujours...

 
At 16 septembre, 2016 09:55, Blogger Patrick de Montmollin said...

Je suis assez d'accord avec toi, mais d'un autre côté, quand on indique "Gaufrette3000".... Heu comment dire... ? 😂 😂 😂 😂
Quant à M. Ou Mme l'anonyme, c'est justement ce qui fait le charme de ce blog pas comme les autres: un parti-pris et un langage assumés. On aime ou on n'aime pas. Pour ma part j'aime bcp et suis sûr que les auteurs sont des tout chic types dans la vie.

 
At 20 septembre, 2016 08:39, Anonymous TENNIS FAN said...

Alors Marc, faut pas oublier ses fondamentaux: la Coupe Davis!

C'est vrai, passer d'un stade de 23'500 places qui brille de mille feux au terrain vague de Tashkent, y'a un monde, mais tout de même, l'équipe de Suisse est allé gagner chez les Ouzbeks, et je me dit que ça mériterait presque un article!
Pis hésite pas à ajouter quelques phrases sur les commentaires de PAD, aie aie aie.

GO MARC GO!

 
At 21 septembre, 2016 18:14, Blogger Gaufrette3000 said...

Patrick de Montmollin. : En effet. C'est le nom qui s'affiche alors que mon adresse mail contient elle mon prénom. Enfin, tout le monde s'en fout. Salutations A. Kaegi

 
At 22 septembre, 2016 10:00, Blogger Patrick de Montmollin said...

Hihi 😀

 
At 22 septembre, 2016 10:01, Blogger Patrick de Montmollin said...

Hihi 😀

 
At 06 octobre, 2016 07:35, Blogger sherpa said...

Excellent Post ! En tennis, il faut simplement interdire les pauses medicales c'est tout ! Je ne comprends pas, pourquoi ca n'a pas encore ete fait ?

 
At 17 octobre, 2016 09:34, Anonymous Plop said...

Il est bien ce Stan. On a l'impression qu'avec lui c'est soit gagner un ATP250 avec aucun autre TOP 20 soit gagner en Grand Chelem en sortant 3 TOP5...

 
At 07 novembre, 2016 21:01, Anonymous TENNIS FAN said...

Salut à tous,

Marc, un petit mot pour la Murène, aujourd'hui n°1 mondial???
Allez, une petite analyse et quelques commentaires, c'est quand même important.

Sinon, ben on se reparle à l'Open d'Australie...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home