12.6.18

Onze films d’horreur


…ou onze grosses merdes ! Onze dimanches à voir une Momie dégoulinante et pleine de tocs s’allonger sur le Philippe Chatrier. Onze finales à sens unique où, de Puerta à Thiem en passant par Federer, Djokovic ou Wawrinka, tous se sont brisé les dents contre le taureau des Baléares. Onze discours à la con, onze croquages de coupe, onze fois où l’on aurait mieux fait d’aller à la plage, aux champignons ou chez sa belle-mère plutôt que d’assister à ce massacre. Onze fois où l’on s’est dit «enfin, la saison sur terre battue est terminée». Onze purges, onze chieries, onze pensums, onze daubes, onze Tamedia, onze Sergio Ramos, onze Suisse Ukraine. Onze putains de dimanches de merde.

Comme prévu, Rafael Nadal a donc soulevé sa onzième Coupe des Mousquetaires dans le ciel de Paris dimanche après-midi. J’avais écrit dans mon dernier post que Terminator allait remporter la finale 6-2 6-0 6-1, Thiem a réussi l’exploit de lui chiper six jeux de plus et de perdre presque «honorablement» 6-4 6-3 6-2. C’est toujours moins pire que notre Stan national, lequel avait ramassé 6-2 6-3 6-1 au même stade de la compétition en 2017. Bref, Musclor est simplement trop fort, trop solide, trop complet, trop tout. Trop chiant, aussi. Au revoir, merci et à l’année prochaine pour la Duodécima.

A ce rythme-là, il est fort probable qu’il gagne douze, treize, quatorze, quinze Roland Garros, voire plus… La Bête semble affûtée et affamée comme jamais, motivée comme lors de ses premières années et complètement, mais alors complètement injouable. Le malentendu que j’espérais tant n’a pas eu lieu et même si Schwartzman a réussi à lui piquer un set et Del Potro à le bousculer lors de la première manche, le Monstre n’a jamais tremblé dans un court central aux allures d’abattoir. Comme un boucher qui exécute ses proies les unes après les autres, comme un éditeur zurichois qui liquide un quotidien romand sans le moindre sentiment. 

A trop dominer son sport sur terre battue, Popeye ne rend évidemment pas service au tennis en général et à Roland Garros en particulier. Ce n’est bien sûr pas de sa faute si «l’adversité» est à ce point ridicule, mais force est de constater que ce tournoi n’offre désormais plus aucun suspense, sauf celui de savoir qui se fera démolir par l’ogre de Manacor en finale. Il y a certes eu quelques beaux combats en première semaine, un magnifique Djokovic – Cecchinato sur le court Suzanne-Lenglen mais autrement, tout est à jeter dans cette quinzaine aussi réussie que la candidature de Sion 2026.

A défaut d’émotions, on gardera trois chiffres de cette édition 2018 : 264, comme le classement de Wawrinka au lendemain du tournoi ; onze comme le nombre – forcément record – de Roland Garros remporté par Hulk ; et surtout dix-sept comme celui de titres en Grand Chelem au compteur de Brutus, qui se rapproche ainsi du Maître et lui met un petit coup de pression avant Wimbledon. Allez les amis, merci pour vos commentaires et votre fidélité, on se réjouit de retrouver notre bon vieux gazon et notre Rodgeur national. Putain comme on est heureux de passer à autre chose !

26 Comments:

At 12 juin, 2018 14:34, Anonymous TartineA said...

Oui je compatis. Moi j'ai boudé la finale et suis parti en montagne. Ecoeurant ce Brutus!
Pour être honnête sur la quinzaine, il faudrait tout de même saluer la magnifique finale féminine, qui nous a épargné l'autre monstruosité serenesque du circuit et nous a offert du suspense, une belle confrontation et une leçon tactique. Même si on a pas échappé aux cris. Qu'est-ce qu'elles ont toutes à hurler comme ça!
Mais chez les hommes c'est vrai ... sans intérêt. Je préfèrerais qu'on donne directement la coupe à Musclor pour les 5 prochaines années pour peu qu'il ne participe plus à RG. Même chose pour le Réal et le Bayern en Champions league...

 
At 12 juin, 2018 16:20, Anonymous Anonyme said...

Bon ben m'em si j'ai bien ri depuis la création de ce blog il me parait de plus en plus vide de sens. En fait c'est, on aime Roger et quasiment tout le reste c'est de la merde en barre. Pour moi qui suit un amateur de tennis et qui regarde avec autant de plaisir un match de N2 que 1 match de Gd chelem je trouve les propos de plus en plus insultants et totalement iniques pour tous les autres grands joueurs et surtout, de moins en moins drôle. Nadal est un immense champion avec un jeu hallucinant et le fait qu'il gagne plus que les autres ( en fait presque tout ) sur terre est simplement à choix du au fait que les autres sont moins bon ou que lui est meilleur. Si ca t'ennuie de regarder Rolland, tu as la possibilité et le droit de faire autre chose mais critiquer les joueurs à ce point c'est minable.

 
At 12 juin, 2018 19:42, Anonymous Anonyme said...

Anonyme 12 juin 2018 16:20 : ciao, on ne te retient pas, tu as du travail : aller sur tous les sites que tu n'aimes pas dire que tu ne les aimes pas.

Quant à Nadal, je n'en peux plus de le voir enfoncer physiquement tout le monde sur terre depuis 15 ans et que ça ne choque personne. On sait, quasiment quel que soit l'adversaire depuis 15 ans, que physiquement l'autre en face ne tiendra pas. Soit environ 100 gars qui visiblement sont des quiches physiques. C'est pas crédible, et ça m'énerve.

 
At 12 juin, 2018 21:39, Anonymous Anonyme said...

Une purge ce RG. Avec son quart étalé sur deux jours contre Schwartzman, on a rêvé d’une blessure du Comanche en demi, voire en finale car seule une blessure peut vaincre Rafael. Il a tenu malgré ses douleurs au poignet et au bras tellement il était physiquement supérieur à ses adversaires. Nadal a cette faculté à arriver à jouer et gagner sur terre en étant diminué, lui qui n’avait pas fini un tournoi valide depuis Shanghai 2017. A 32 ans, qui plus est ! 13 ans que ça dure. Encore combien de temps cette mauvaise farce d’un type qui renvoie constamment la balle une fois de plus que son adversaire depuis les bâches de la Porte d’Auteuil? Je pense cependant que le Comanche a tout mis (une nouvelle fois) ce printemps et qu’il va être méconnaissable sur herbe, puis sur dur cet été. En tout cas, il a réussi son année en gagnant une onzième fois son tournoi favori. Le voilà à 17 GC. Papy Roger va devoir gratter deux nouveaux GC (et rejoindre Graf chez les femmes) pour ne pas voir un retour de la Momie sur ses talons ces prochains printemps. Bon, la terre battue est finie, ouf évidemment. Vivement l’herbe avec Roger qui reprend une dernière fois le trône ? A quasi 37 ans, ça aurait de la gueule !

Fangio

 
At 12 juin, 2018 22:51, Blogger Patrick de Montmollin said...

Mouais ...
Moi j'ai bcp aimé la finale des filles et suis content pour Halep.
Nadal a bien joué. J'en veux à Rodgeur de pas être allé. Il aurait eu sa chance.
S'il gagne Stuttgart, Halle et Wimbledon, il est à 100 titres !!!!

 
At 13 juin, 2018 00:01, Anonymous Anonyme said...

Nadal est à l'ocre ce que Teddy Rinner est au dojo, Drucker au PAF, Migros à la distribution et Maudet au Conseil d'Etat ... un monstre sans partage qui écrase tout. On peut le regretter pour le printemps tennistique depuis 15 ans et pour tous les joueurs qui auraient mérité d'étoffer leur parmares pour peu que les 2 autres monstres accapareurs (Fed et Nole) soient oubliés dans l'équation : quelle frustration dans leur carrière pour des Nalbandian, Ferrer, Davydenko, Robredo voire Berdych ou Tsonga et autres. Peu ont su s'immiscer et saisir leur chance à RG ou en M1000 depuis 2007; notre Stan (RG et MC) et Zverev plus récemment (Rome, Madrid). Bon je ne parle pas du bûcheron des Highlands qui a fait illusion un moment et qui ne reviendra plus je pense.
Tout ça pour dire quoi? que le tennis de haut niveau comme bien d'autres sport a toujours connu des dominations au cours des époques: Laver, Nastase, Connors, Borg, Lendl, Sampras, Federer ... ce sont de grands champions, n'en doutons pas. Mus par leurs soif de victoires, leurs sponsors, les médias et tout le cirque ATP qui favorise les mieux classés dans les tableaux.
De là à parler de films d'horreur ... parlons plutôt de blockbusters )

 
At 13 juin, 2018 08:04, Anonymous Anonyme said...

La bonne nouvelle de cette année c'est le départ de Chamoulaud. Une petite culotte de moins devant l'hôtel de Nadal...

 
At 13 juin, 2018 09:11, Blogger G Thrl said...

A voir si la saison sur gazon sera aussi chiante que l'an dernier.

 
At 13 juin, 2018 14:12, Anonymous Anonyme said...

Plutôt que de continuer à jouer l'opposition Nadal (la brute) / Federer (le bon), ce blog pourrait aborder d'autres sujets périphériques ou de plus haute vision.
Suggestions:
- les discours et les interviews à la con en sport (en gros, tous),
- la relève du tennis suisse
- le mental des joueurs (et joueuses) français(e)s et le plafond de verre de la première semaine,
- la cause de l'absence de grands joueurs suédois (après tout ce génie qu'ils nous ont proposé depuis 50 ans),
- les grandes filières de formation dans le monde (public, privé)
- qu'est-ce que la vie d'un top 100 (voyages, entrainement et hygiène de vie, team, gestion de l'image …)
- les salaires des joueurs au delà du 20e mondial (comment font-ils pour vivre)
- ATP: organisation mafieuse ou trust privé refelt de l'ultra-libéralisme ?
etc ...

 
At 13 juin, 2018 17:03, Anonymous Anonyme said...

En réponse à G Thrl : malheureusement c'est à craindre !
Déjà quand on voit Stuttgart … c'est pas un tournoi, c'est un supermarché ! Chaque cm2 envahi de pub … j'ai compté 34 annonceurs et sponsors autour du court, sur les ramasseurs, arbitres, chaises, joueurs … sans compter la musique américaine débile et omniprésente entre les jeux. A vômir.
Quant au 1er match poussif de Fed … on a bien baillé! Deux beaux joueurs, pourtant ! Mails seuls événements, Zverev a bousillé le joli gazon en servant et le Maître a boisé un nombre incalculable de coups-droits !
Vivement un peu de renouveau dans le tennis !

 
At 14 juin, 2018 11:58, Anonymous Snoop said...

Ouais... à part Diego qui y a cru et qui a profité de conditions favorables (terrain lourd, beaucoup d'humidité, ciel nuageux, etc.), ça aurait pu le faire si cette saloperie de pluie n'avait pas tout interrompu... le lendemain avec le soleil et un bon coaching, Nadal a déroulé.

Et puis la demi-finale avec ce con de Poutre qui galvaude 5 balles de break... avant de sombrer comme si sa force mentale était aussi forte que la candidature de Sion aux JO. Mais si ce mec ne veut pas jouer, qu'il reste à la maison, il ne manquera à personne.

Enfin, Thiem doit changer de team. Arriver sur le terrain et penser battre Nadal à 2 ou 3 mètres derrière la ligne de fond de court avec un revers à une main, il faut se réveiller et prendre des gens qui peuvent conseiller une stratégie gagnante, pas perdante. A noter que je n'avais jamais vu de revers à une main en sautant... et à plusieurs reprises... c'était beau mais ça n'a servi à rien.

A part Diego, tout le monde est rentré sur ce terrain avec ce moto en tête: "Je vais paumé mais qu'est-ce que je vais bouffer ce soir?"

Allez, la saison verte débute... puisse notre Fed national nous ramener la banane... dans le slip et sur le visage!

S

 
At 14 juin, 2018 13:44, Anonymous Anonyme said...

Deux matchs à gagner et le Maître reprendra le pouvoir. Le comanche ne joue pas d'ici Wimbledon. Il se recharge en tapas après sa tournée terrienne...

 
At 15 juin, 2018 00:52, Anonymous Anonyme said...

Mhm Marc, j'ai souri en partie à la lecture de ton dernier post mais je préfère quand le ton est plus enjoué ou spirituel ! Toujours est-il qu'outre le match entre le crocodile des Balkans et l'ancienne parieur italien, voici 5 choses sympas de ce Roland Garros.
1. En bon français que je suis même si la fin était à jeter sa raquette dans le filet avec les 4 balles de match sauvées par le lutin wallon, le match Monfils - Goffin a soulevé par moment le public et on aurait aimé sentir cette ferveur pour la suite de la quinzaine.
2. Je suis peu adepte du tennis féminin d'aujourd'hui. Il paie l'absence de régularité de ses têtes de série avec quasiment une vainqueur différente par grand chelem et un jeu tellement stéréotypé, avec des filles qui ont quasiment toutes du mal dès qu'il y a une amortie. Mais la finale était une belle finale avec une foule qui avait pris partie pour la roumaine.
3. Le nouveau court 18 en lieu et place de ce bon n°2. Quand il est plein, il y règne une bonne ambiance et on se sent près des joueurs. On y voit tout en plus. Alors que Verdasco était au plus mal au 5e set contre Nishioka, on a ainsi vu deux de ses comparses lui préparer une poudre (isostar ?) la mélanger dans une petite bouteille d'eau minérale, de descendre près du court et alpaguer un ramasseur lors d'un changement de côté. Effet placébo ou pas, l'apache espagnol, meilleur ami de Kokkinakis, est reparti de plus belle derrière, a drebreaké son adversaire nippon qui crampait et a gagné.
4. voir l'Egyptien Mohammed Safwat fouler les pieds du Chatrier contre Dimitrov au 1er tour. Loin d'être ridicule même et c'était sympa de voir un représentant d'une nation tennistiquement invisible. Dire que j'avais aussi vu, gamin, son prédecesseur Tamer El Sawy sortir des qualifs à Roland il y a environ 22 ans, pfiouuu le temps passe !
5. Une victoire en double d'une paire française à Roland. Mahut a un beau jeu esthétiquement parlant et habillé de la même façon que P2H, je trouve que cette paire là redonnait un peu ses lettres de noblesse au double. Grâce à elle, on a eu d'ailleurs un central assez plein pour une finale dans cette discipline.

Antoine

 
At 15 juin, 2018 22:29, Anonymous Anonyme said...

Merci pour ce super message ! Incroyable l'histoire de la poudre..

 
At 15 juin, 2018 22:31, Blogger Patrick de Montmollin said...

Pourquoi j'apparais comme anonyme !!!!? 😂
Super message l'ami !

 
At 16 juin, 2018 19:24, Anonymous Larissa said...

J'espère bien un article de Marc suite à la nouvelle ascension au pouvoir de Rodger qui a battu au terme d'un match au couteau un Nick Kygrios coriace. C'est quand même fou que quand les deux se rencontrent cela donne des rencontres aussi serrées.

 
At 16 juin, 2018 21:38, Blogger Patrick de Montmollin said...

Effectivement...

 
At 17 juin, 2018 14:57, Anonymous Anonyme said...

98e titre pour le Maestro !! Efficace au service mais difficultés à convertir ses balles de break durant le tournoi ! Il va falloir qu'il monte en puissance à Halle ! Bonne reprise tout de même, il gagne pour la première fois ce tournoi et redevient no1 ! C'est bon pour la confiance !

 
At 17 juin, 2018 15:26, Blogger Thierry Fangio said...

Le Maestro is back. Raonic n'a vraiment pas fait le poids. Malgré le score relativement serré, il y avait un monde d'écart aujourd'hui entre un Roger au sommet de sa confiance depuis un an et un Milos qui tarde à se reconstruire après ses nombreuses blessures. Rien à voir avec hier contre Nick où il a bien failli passer à la trappe. Bon courage d'ailleurs demain à Murray pour son grand retour. Il ne risque pas faire long feu au Queen's si Kyrgios joue au même niveau que contre Rodge. Pas grand chose à dire sur ce tournoi de Stuttgart infesté de sponsors et de musique pourrie au changement de côté. J'espère que Rodger repartira au moins avec leur Mercedes de merde. Les tournois en Allemagne, ça fait pas rêver. Dire que le Comanche avait déjà gagné ce tournoi en mousse en 2015 dans la foulée de sa branlée monumentale contre Djoko à RG, alors que pour Federer c'est une première. Cette année, gros tableau pour Rodger pour un soit disant ATP250. La conférence de presse d'avant-tournoi ne m'a pas rassuré sinon. J'espère que c'est encore du bluff de la part de sa Majesté. Car si celui-ci a vraiment prévu de revenir à RG en 2019 de longue date, c'est que cela sera sa dernière année sur le circuit (dans le milieu fermé du tennis, certains disent que Rodger arrêtera fin 2019, ou en milieu de saison 2020 juste après les J.O) car il ne peut pas quitter le tennis sans faire une grande tournée de rockstar à travers le monde. Donc Rodger en touriste en 2019 à RG, non merci, on espère plus tard. Quand je vois la surface super rapide de Stuttgart, je me dis qu'il peut gagner sur herbe à Wimbledon jusqu'à 40 ans. De toute manière, connaissant l'ego du bonhomme, on sait très bien qu'il ne pourra arrêter (hors blessure) que lorsqu'il sera sûr à 100% que Nadal ne pourra pas aller chercher ses propres records stratosphériques. Tant que le Comanche cognera doucement à sa porte pour lui signifier qu'il est juste derrière lui, le Bâlois continuera. Pour notre plus grand plaisir. Avec du recul, sans Nadal, Rodger aurait bien gagné 5 Roland-Garros, mais il aurait aussi arrêté de jouer depuis longtemps. La Momie le force à continuer et cela lui a quelque part permis d'atteindre la barre stratosphérique des 20 Majeurs. Alors 21 à Londres dans un mois, et pourquoi pas ensuite 22 pour rejoindre Graf ? L'histoire est encore loin d'être finie.






 
At 17 juin, 2018 15:27, Anonymous Larissa said...

Allez Marc, c'est le moment de revenir sur la planète tennis et de nous concocter un petit article dont tu as le secret pour parler du retour de Rodger qui a une nouvelle victoire dans sa besace sur son terrain favori et son retour à la place de n°1 mondial. Belle entrée en matière en battant et Kygrios et Raonic deux spécialistes du gazon, c'est bon pour la confiance.

 
At 17 juin, 2018 19:05, Blogger Thierry Fangio said...


Marc est dans un bar de Lausanne, remonté à bloc avant Suisse-Brésil. Mexique-Allemagne cet aprem lui a mis l'eau à la bouche. Il croit à l'exploit de sa Nati ce soir. Pas de post à priori avant demain soir, le temps de décuver de tout ça...

 
At 17 juin, 2018 20:48, Blogger Patrick de Montmollin said...

Très intéressant le développement.
J'adhère complètement. Sans Nadal, Rodgeur aurait peut-être stoppé en 2013 par exemple...

 
At 17 juin, 2018 23:28, Anonymous Anonyme said...

Film d'horreur pour la Manncshaft cet aprem (a-ribaaa!) et belle montée des marches pour la Nati ce soir (Hopp!). Avec le No98 du Maître, ça fait un choli dimanche.
Ca se fête avec un bon papet vaudois !

 
At 18 juin, 2018 21:56, Anonymous Bruno de Seynod said...

Bah alors ? Le vrai faux(?)Marc Rosset fait de plus en plus penser à Phil Connors (Bill Murray) dans "Un Jour sans Fin" où, forcé de revivre sans cesse la même journée dans un trou paumé, il est obligé de couvrir un pseudo-événement jounalistique sur une marmotte-baromètre, qui ne l'intéresse pas du tout ... Et plus cette foutue journée se répète, plus il pète les plombs, envoie chier la terre entière, se suicide de diverses façons, etc, etc ... Jusqu'à ce qu'il arrive finalement à basculer la donzelle qu'il poursuit de ses assiduités ... Bon, la marmotte je crois que c'est Rafa, la donzelle on ne sait pas mais on formule les meilleurs vœux de succès, ne serait-ce que pour le retour de la légèreté humoristique légendaire du présent blog !

 
At 19 juin, 2018 14:28, Anonymous Anonyme said...

Excellent l'article :-)
Si jamais voici notre clip sur le jour où Federer arrêtera... Ptetre que ça vous plaira...
Titre: Ton dernier coup viendra
https://www.youtube.com/watch?v=PoZav7aZuFY
Cordialement,
S

 
At 18 novembre, 2018 02:43, Blogger John Holly said...

Bonjour à tous, il y a 8 mois, j'étais impatient de devenir membre et je voulais dire tant de personnes qui ne m'ont jamais montré le bon chemin. Il y a quelques mois, j'ai vu tant de personnes témoigner de la manière dont l'agent Patrick les a liées et elles sont devenues un membre à part entière de la fraternité. J'ai donc décidé de contacter M. Patrick qui m'a donné le bon lien pour devenir membre. J'ai suivi toutes les étapes et je suis aujourd'hui un fier membre de la confrérie d'Illuminate. Je veux donc que vous tous m'aidiez à dire un grand merci à l'agent Patrick. Si vous aspirez à devenir membre de la fraternité et que vous n'avez pas rencontré la bonne personne avant, je tiens à vous dire de contacter rapidement le bon agent Illuminate maintenant. il n'est personne d'autre que M. Patrick. la mission de la fraternité est maintenant d'éliminer la souffrance et les difficultés de la vie de tous. Donc, si vous êtes un homme / femme d'affaires, un artiste, un pasteur, une classe ouvrière, et voulez-vous la richesse, la gloire, la protection, une longue vie, la prospérité, appelez-le comme je l'ai maintenant, l'illuminat est prêt à vous aider réaliser vos rêves.contactez M. Patrick sur l'email illuminé: agentpatrick5@gmail.com vous pouvez WhatsApp lui via le numéro de portable +234(0)8055329159 et devenez un membre légitime, rejoignez-nous aujourd'hui et devenez riche, puissant, célèbre toute votre vie

 

Enregistrer un commentaire

<< Home